DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats du 11 septembre : Cinq suspects formellement accusés

Vous lisez:

Attentats du 11 septembre : Cinq suspects formellement accusés

Taille du texte Aa Aa

Le cerveau présumé des attentats du 11 septembre, Khaled Cheikh Mohammed et quatre de ses complices ont formellement été mis en accusation sur la base militaire de Guantanamo.

Les cinq hommes ont refusé de répondre au juge faisant mine de ne pas s’intéresser aux débats. L’audience a même du être interrompue quand deux d’entre eux se sont agenouillés pour prier. Un seul des cinq accusés à osé rompre le silence pour dénoncer les mauvais traitements. Un message relayé par les avocats de la défense. “Hier, vous avez pu observer que les accusés avaient résisté de manière pacifique à un système injuste. Par leur silence, ils ont refusé de reconnaître la légitimité des commissions militaires. Ces hommes ont subi des années de traitements inhumains et de torture,” a déclaré James Cornell, l’avocat d’Ali Abdul Aziz Ali.

Dix proches des victimes, tirés au sort, ont pu assister à l’audience au cours de laquelle les cinq suspects ont été accusés du meurtre de 2976 personnes, la plupart dans les tours jumelles de New York. Le Pakistanais Khaled Cheikh Mohammed avait revendiqué la paternité des attentats mais, à l’instar de ses complices, il a refusé de dire s’il plaidait coupable ou non coupable. S’ils sont condamnés, les cinq hommes encourent la peine de mort.