DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : scrutin-test pour Monti


Italie

Italie : scrutin-test pour Monti

Dimanche électoral en Italie où près de 10 millions de personnes doivent se prononcer sur le renouvellement des maires et des conseillers municipaux.

Il s’agit certes d’une élection partielle et locale, mais elle aura tout de même valeur de test pour le technicien Mario Monti près de 6 mois après ses débuts en tant que chef du gouvernement.

A l’heure de l’austérité, les deux principaux baromètres de l’humeur actuelle régnant sur la péninsule seront très certainement la participation et la possible émergence de courants politiques de protestation, pour ce premier scrutin de l’après Silvio Berlusconi.

L‘élection, qui se prolonge jusqu‘à ce lundi, aura également valeur de test pour la Ligue du Nord, quelques semaines après le scandale qui a forcé son leader historique Umberto Bossi à quitter la direction du parti.

La défiance de l‘électorat à l‘égard des grands partis devrait se confirmer, et pourrait donner des ailes à des formations comme “Cinq étoiles” du comique Beppe Grillo, dont le mouvement n’a jamais cessé de surfer sur cette idée du rejet de la politique.

En plus du vote sanction, l’abstention promet elle aussi d‘être importante. Elle pourrait concerner près d’un électeur sur deux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

François Hollande élu président de la république française