DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

N. Sarkozy : "mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent"


France

N. Sarkozy : "mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent"

Nicolas Sarkozy n’a pas tardé à reconnaître sa défaite devant ses partisans réunis au palais de la Mutualité à Paris. Le président sortant a tenu d’abord à féliciter François Hollande. Puis il a laissé entendre qu’il allait prendre ses distances avec la vie politique.

« La France a un nouveau président de la République ; c’est un choix démocratique, républicain. François Hollande est le président de la France et il doit être respecté », a dit Nicolas Sarkozy à ses partisans qui, pour certains, sifflaient le vainqueur de l‘élection.

«J’ai beaucoup souffert que l’institution que je représentais n’ait pas été respectée. Ne donnons pas le mauvais exemple, nous aimons la France. Je ne serai jamais comme ceux qui nous ont combattus. Nous aimons notre pays», a-t-il déclaré déclenchant les «merci, merci» ou les «Nicolas, Nicolas» du public.
«C’est à moi de dire merci, car dans la vie d’un homme, présider aux destinées de la France, c’est quelque chose que je ne pourrai jamais oublier, c’est un honneur immense.»

«Je porte toute la responsabilité de cette défaite. Je me suis battu sur la valeur de responsabilité et je ne suis pas un homme qui n’assume pas ses responsabilités. Après 35 ans de mandat politique, après 10 ans de responsabilités gouvernementales au plus haut niveau, après 5 ans à la tête de l’État, mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent. Et au moment où je m’apprête à redevenir un Français parmi les Français, plus que jamais, j’ai l’amour de mon pays inscrit au plus profond de mon cœur. Et je vais vous dire une chose que je vous demande de retenir et de bien comprendre : jamais, mers chers compatriotes, je ne pourrai vous rendre tout ce que vous m’avez donné, vous m’avez tellement donné.»

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition se rassemble à la veille du retour de Vladimir Poutine au Kremlin