DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trois jours pour former un gouvernement de coalition en Grèce

Vous lisez:

Trois jours pour former un gouvernement de coalition en Grèce

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, il n’a que trois jours, Antonis Samaras, pour former un nouveau gouvernement. Le chef de file de “Nouvelle
démocratie”, formation de droite arrivée la veille en tête des législatives, a reçu du président grec, cette mission difficile. Mission quasi impossible, tant la situation est compliquée.

Le premier à convaincre, c‘était Alexis Tsipras, le leader de la gauche radicale, arrivé en seconde position avec presque 17% des voix. Mais il a refusé de participer à un gouvernement avec la droite. Cette dernière soutient la rigueur, quand la gauche radicale la rejette.

Viennent ensuite les socialistes du Pasok, avec qui une coalition existait depuis novembre. Mais leur score, historiquement bas, 13%, ne suffit pas pour assurer la majorité. Les deux grands partis traditionnels ne totalisent que 149 sièges, quand il en faut 151.

Donc, il faut mathématiquement convaincre un troisième parti, mais les formations restantes sont toutes contre l’austérité. Quant au parti d’extrême-droite, Antonis Samaras refuse de négocier avec lui.