DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : Netanyahu persuade les centristes de former un gouvernement d'union

Vous lisez:

Israël : Netanyahu persuade les centristes de former un gouvernement d'union

Taille du texte Aa Aa

En Israël, tout le monde s’attendait à une dissolution du Parlement et à des élections anticipées. Il n’en sera rien. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu a réussi la nuit dernière à convaincre Shaul Mofaz, le chef du parti Kadima, de former une coalition gouvernementale. En échange, le leader centriste devrait obtenir le poste de vice-Premier ministre.

Personne, en Israël, n’aurait misé sur un tel scénario. “C’est une surprise”, confirme Avi, habitant de Jérusalem. “Les centristes disent être des exemples, ajoute-t-il, mais en fait, ils sont prêts à tout pour avoir un poste dans un gouvernement. Je suis très étonné. Mais bon, si Bibi Netanyahu a réussi à les convaincre, alors félicitations !”

La chef du parti travailliste, Shelly Yachimovich, a qualifié cet accord de “pacte de lâches”.

Pour Gerald Steinberg, politologue, ce qui compte dans l’opération, c’est la stabilité à la tête d’Israël. “Cela va permettre de règler des questions cruciales, affirme-t-il, et pouvoir faire face aux problèmes intérieurs et aux menaces extérieures, notamment l’Iran. Cela envoie à Téhéran, à l’Europe et aux Etats-Unis, le message qu’Israël est unie. Les autorités sont capables de faire face en toutes circonstances”.

Shaul Mofaz a pris les rênes du parti Kadima en mars dernier. Ancien chef d‘état-major de l’armée israélienne, il a également été ministre de la Défense. Ses partisans estiment que son expérience sera profitable dans le futur gouvernement d’union nationale.