DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce emprunte à six mois à un taux plus élevé


économie

La Grèce emprunte à six mois à un taux plus élevé

La Grèce a vu le taux d’emprunt de sa dette à court terme augmenter lors du dernier appel au marché obligataire mardi matin : les titres à six mois, pour lesquels la demande a été 2,6 fois supérieure à l’offre, se sont accompagnés d’un taux d’intérêt de 4,69% contre 4,55 lors de la dernière émission obligataire de ce type. Mais comme traditionnellement les banques grecques achètent massivement les émission obligataires de l’Etat grec, les coûts de refinancement de mardi ne représentent pas vraiment la tendance du marché.
“Ils ne peuvent pas dire non au plan de sauvetage européen parce que s’ils ne reviennent pas à la table des négociations, explique l’analyste politique Savas Robolis, d’ici la fin 2013, la Grèce est menacée de sortie de la zone euro. Et selon nos études, le fait de quitter la zone euro signifierait pour les grecs une baisse des standards de vie d’au moins 80%”.
L’austérité actuelle et la forte progression du chômage qui atteint aujourd’hui 21,8% de la population active grecque ne laisse pas de place à une hausse de la demande intérieure qui soutiendrait un retour vers la croissance. La dernière prévision du Fonds monétaire international pour la Grèce est une nouvelle baisse de l’activité économique de 4,7% en 2012.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Les cours du pétrole brut affichent une baisse régulière depuis mars