DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : un retour du terrorisme d'extrême-gauche ?


Italie

Italie : un retour du terrorisme d'extrême-gauche ?

En Italie, l’enquête se poursuit pour savoir qui a tiré sur Roberto Adinolfi. Ce patron d’une société spécialisée dans le nucléaire a été blessé par balle, à la jambe. C‘était ce lundi à Gênes. Et certains voient dans cette attaque des similitudes troublantes avec les actions menées dans les années 70 et 80 par les Brigades rouges.

Alors est-ce le retour d’un terrorisme d’extrême-gauche ? Le président de la République, Giorgio Napolitano, a lancé cette mise en garde, ce mercredi, journée de commémoration des victimes du terrorisme. “En dépit des désaccords politiques et des tensions sociales, dit-il, rien ne justifie la rébellion et le recours à la force pouvant mener à des actes terroristes”.

L’attaque de lundi n’a pas été revendiquée, mais sur son site internet, le “Groupe armé prolétarien” a dit soutenir cette opération, qui s’inscrit, selon lui, dans la lutte contre le capitalisme.

Mouvement révolutionnaire d’extrême-gauche, les Brigades rouges sont notamment responsables de l’assassinat de l’ancien chef du gouvernement Aldo Moro, en 1978.

Espagne

Rafael Monéo auréolé du prix Prince des Asturies dans la catégorie Arts