DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : un retour du terrorisme d'extrême-gauche ?


Italie

Italie : un retour du terrorisme d'extrême-gauche ?

En Italie, l’enquête se poursuit pour savoir qui a tiré sur Roberto Adinolfi. Ce patron d’une société spécialisée dans le nucléaire a été blessé par balle, à la jambe. C‘était ce lundi à Gênes. Et certains voient dans cette attaque des similitudes troublantes avec les actions menées dans les années 70 et 80 par les Brigades rouges.

Alors est-ce le retour d’un terrorisme d’extrême-gauche ? Le président de la République, Giorgio Napolitano, a lancé cette mise en garde, ce mercredi, journée de commémoration des victimes du terrorisme. “En dépit des désaccords politiques et des tensions sociales, dit-il, rien ne justifie la rébellion et le recours à la force pouvant mener à des actes terroristes”.

L’attaque de lundi n’a pas été revendiquée, mais sur son site internet, le “Groupe armé prolétarien” a dit soutenir cette opération, qui s’inscrit, selon lui, dans la lutte contre le capitalisme.

Mouvement révolutionnaire d’extrême-gauche, les Brigades rouges sont notamment responsables de l’assassinat de l’ancien chef du gouvernement Aldo Moro, en 1978.

Prochain article

monde

Rafael Monéo auréolé du prix Prince des Asturies dans la catégorie Arts