DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les observateurs de l'Onu échappent à une explosion

Vous lisez:

Les observateurs de l'Onu échappent à une explosion

Taille du texte Aa Aa

Des véhicules des Nations-unies, avec à leur bord les observateurs et le chef de la mission, le général Mood, ont été pris sous le feu des violences à l’entrée de la ville de Deraa, en Syrie.

Selon les journalistes sur place, une bombe a sauté juste après leur passage, l’explosion a touché un camion militaire, au moins six soldats ont été blessés. Un peu partout dans le pays, des violences, et des morts, dans tous les camps , ce qui fait craindre à Kofi Annan, l’ancien patron de l’Onu, la perspective d’une guerre civile.

L’armée pilonne Douma, près de Damas, depuis la nuit dernière. Depuis le cessez-le-feu, 800 personnes sont mortes. Les rebelles appellent la communauté internationale à mener des frappes ciblées contre le régime, comme en Libye. Avec près de 12 000 morts en 14 mois, les élections législatives de lundi apparaissent comme une farce pour beaucoup de Syriens, et aussi à l’international. Kofi Annan estime qu’il faudrait peut être de nouvelles élections. Son plan de paix préconise le dialogue, et l’opposition a boycotté le scrutin.