DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au Portugal, l'austérité met les enfants en danger


Portugal

Au Portugal, l'austérité met les enfants en danger

Le commissaire européen aux droits de l’Homme, Nils Muiznieks, estime que les mesures d’austérité menacent les droits de l’Homme. Les enfants seraient de plus en plus nombreux à déserter l‘école pour aider leurs parents. Le chômage ici dépasse les 15%.

“Ce n’est pas encore un problème très répandu il n’est en tout cas pas encore aussi fréquent qu’auparavant je félicite d’ailleurs les autorités portugaises pour les mesures qui ont été prises pour lutter contre ce problème, dit le commissaire du Conseil de l’Europe, mais je pense qu’il y a un risque réel, dans le contexte de crise, quand les enfants quittent l‘école et que leurs familles sont dans une situation difficile, il y ait un risque que ce phénomène réapparaisse.”

Autre conséquence inattendue de la crise qui secoue le Portugal, les jours fériés, que le gouvernement supprime, au nom de la croissance. Quatre en tout, dont deux religieux, la Fête-Dieu, et la Toussaint. Mais un jour férié religieux en moins, ça nécessite la bénédiction du Vatican, qui a donné son accord :

“Le Vatican n’est pas insensible à la conjunture économique et financière qui frappe le Portugal”, explique Rino Passigato, le nonce apostolique au Portugal.

La réduction des jours fériés durera de 2013 à 2018. D’ici là, les Portugais espèrent récupérer bien plus que des jours de vacances.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Barack Obama apporte son soutien au mariage gay : une annonce risquée ?