DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : le secteur bancaire est hors de danger affirme le gouvernement

Vous lisez:

Espagne : le secteur bancaire est hors de danger affirme le gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Ces dernières 48 heures, le gouvernement espagnol a voulu rassurer les marchés sur l‘état de santé des banques du pays en affirmant que le secteur bancaire était hors de danger. Le gouvernement Rajoy a également annoncé qu’il dévoilera vendredi de nouvelles mesures pour renforcer les établissements de crédit qui en ont besoin : Bankia, la 4ème banque du pays en particulier.

“On est foutus, on est foutus, on est foutus, affirme un madrilène dans la rue. Tout est fait de façon spontanée, sans la moindre réflexion. Ils (le gouvernement) agissent au jour le jour. Le matin ils annoncent quelque chose et l’après-midi une autre. C’est honteux comme presque tout ce que fait ce gouvernement.”

L’exposition des banques espagnoles aux actifs immobiliers douteux hérités de l‘éclatement de la bulle immobilière en 2008 atteint aujourd’hui plus de 180 milliards d’euros. Ces actifs sont des crédits douteux et des immeubles saisis qui ont perdu de leur valeur.

“Il y a toujours une réelle incertitude sur les vrais prix de l’immobilier en Espagne explique Thomas Costerg économiste chez Standard Chartered. De plus, l’appétit du secteur privé pour ces actifs est faible. Il y a une crainte que le gouvernement espagnol doive encore intervenir et consacrer une enveloppe plus importante au soutien du secteur bancaire”.

Les prix des logements ont chuté d’environ 22% depuis l‘éclatement de la bulle et de nombreux analystes du secteur pensent que la contraction pourrait continuer. Augmentant d’autant les besoins des banques espagnoles en capitaux frais.