DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le "coming out" de Barack Obama


Etats-Unis

Le "coming out" de Barack Obama

Le mariage homosexuel, un sujet de société potentiellement explosif à 6 mois de l‘élection présidentielle. Jamais un président américain ne s‘était publiquement déclaré en faveur, Barack Obama l’a fait.
En 2010, il avait déjà fait abroger la loi qui obligeait depuis 1993 les militaires homosexuels à taire leur orientation sexuelle sous peine de renvoi : “Pour moi, à titre personnel, il est important de dire que les couples du même sexe doivent pouvoir se marier.”

Cette déclaration va dans le sens de l‘évolution de l’opinion publique. Aujourd’hui, la moitié des Américains estiment que le mariage entre personnes du même sexe devrait être autorisé par la loi.

Dans les faits, ce n’est pas le cas. A ce jour, les législations sont très différentes. Pour simplifier, on peut dire qu’une grosse majorité des Etats américains interdisent le mariage homosexuel.

Cette prise de position n’engage que Barack Obama, puisque c’est à chaque Etat de décider, mais politiquement, elle peut le desservir face à son probable adversaire républicain à la présidentielle, Mitt Romney, lui apportant peut-être sur un plateau les clefs de l‘électorat conservateur.

Celui-ci a réaffirmé sa position: “J’ai toujours la même vue sur le mariage que quand j‘étais gouverneur, et je me suis exprimé de nombreuses fois, selon moi le mariage n’implique qu’un homme et une femme.”

Un coup de poker pour Obama ? Cette question peut-elle lui faire perdre la course à la maison blanche? Certains le pensent.

Mais lundi, le Washington Post a affirmé qu’un “important donateur” sur six de la campagne d’Obama était homosexuel. Dans les milieux gay ou progressistes, on voit la déclaration d’Obama comme une avancée.

Stuart Gaffney, militant pour les droits des homosexuels: “Pour être honnête, aujourd’hui je me sens plus américain, le président Obama a montré qu’il n‘était pas le président d’un certain nombre, mais le président de tous.”

En 2007, lors de sa première campagne présidentielle, Barack Obama avait dit:
“Je ne crois pas à l‘étiquette “mariage” pour une union homosexuelle. C’est une cause perdue».
Il évolue au rythme de ses concitoyens…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat à Damas : reportage exclusif