DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roaming : l'Europe serre un peu plus la vis aux opérateurs


Le bureau de Bruxelles

Roaming : l'Europe serre un peu plus la vis aux opérateurs

Le budget vacances des Européens sera un peu moins plombé par la facture de portable cet été encore. L’Union européenne s’attaque cette fois aux tarifs du téléchargement de données lorsque l’on voyage dans un autre pays de l’Union. Le prix facturé au client sera plafonné. Les explications de l’eurodéputé Robert Goebbels :

“ Ce sont des baisses très significatives, par exemple pour la transmission des données, les citoyens paient entre 3 et 2 euros par mégabyte, et en fin de parcours nous arriverons à un prix de 20 centimes. Donc, c’est vraiment une baisse très conséquente. “

En adoptant ce nouveau tour de vis, le Parlement européen contraint les opérateurs à faire baisser leurs tarifs par paliers jusqu’en 2014. Cet été, télécharger un mégabyte ne devra plus vous coûter plus de 70 centimes hors taxe et appeler de l‘étranger sera facturé maximum 35 centimes d’euros la minute. Un message clair aux quatre opérateurs qui se partagent 80% du gâteau européen.

Pour rompre l’oligopole existant, le Parlement a aussi inclus un chapitre dans lequel il demande à la Commission de fixer un tarif unique pour la téléphonie mobile sur tout le territoire européen si en 2016 au plus tard, il n’y a toujours pas de concurrence réelle entre les prix pratiqués par les différentes compagnies qui dominent le marché.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Moins de produits dangeureux sur le marché européen