DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'introuvable gouvernement grec

Vous lisez:

L'introuvable gouvernement grec

Taille du texte Aa Aa

Le dirigeant socialiste grec Evangelos Vénizélos est encore le maître des discussions pour former un gouvernement jusqu‘à ce samedi. En théorie du moins. Car même s’il a reçu le leader conservateur Antonis Samaras, il n’a pas toutes les cartes en main.
Le chef de la gauche démocratique conditionne son éventuelle participation à celle de la gauche radicale.

“ Syriza doit assumer ses propres responsabilités et arrêter ses calculs électoraux à courte vue. S’il n’y a pas de gouvernement de large coalition, la Gauche démocratique ne participera pas à un gouvernement formé par Nouvelle démocratie et le Pasok “ a déclaré Fotis Kouvelis.

Le pays se retrouve en fait suspendu au bon vouloir de cet homme, Alexis Tsipras, le leader de la gauche radicale, propulsée deuxième force politique depuis les législatives de dimanche. Le mouvement ne remet pas en cause l’ancrage de la Grèce de la zone euro mais ne veut pas entendre parler de la curé d’austérité telle qu’elle est imposée par l’Union européenne et le FMI.

Si Evangelos Vénizélos échoue à former un gouvernement, il restera une ultime phase de négociations entre tous les partis parlementaires, sous la houlette du chef de l’Etat. En cas d‘échec répété, il faudra de nouvelles élections.