DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives en Algérie : victoire du parti présidentiel


Algérie

Législatives en Algérie : victoire du parti présidentiel

Le Front de Libération Nationale a remporté les élections législatives avec 220 des 462 sièges. Mais c’est un véritable revers pour les islamistes qui arrivent en 3e position avec 66 sièges, derrière le Rassemblement national démocratique du Premier ministre Ahmed Ouyahia. Les islamistes ont dénoncé “une grande manipulation et une exagération des résultats”.
 
Le FLN, au pouvoir depuis 50 ans, a quoi qu’il en soit conforté sa position de leader sur la scène politique algérienne, dans la foulée des réformes menées par le gouvernement. Alger redoutait un éventuel printemps arabe, après plus d’une année d‘émeutes et de mouvements sociaux dans la région.
 
Autre chiffre attendu mais déjà annoncé : celui de la participation qui s’est élevée à près de 43 % des 21 millions d‘électeurs, bien plus qu’en 2007. Une source de légitimité supplémentaire pour le parti du président Abdelaziz Bouteflika. Le taux officiel est toutefois contesté par le Rassemblement pour la culture et la démocratie, un parti algérien d’opposition qui a boycotté les législatives. 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dernière tentative pour former un gouvernement en Grèce