DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives algériennes: l'abstention s'élève à 57%


Algérie

Législatives algériennes: l'abstention s'élève à 57%

En Algérie, le scrutin législatif de jeudi a été marqué par une très forte abstention. Les 21,6 millions d‘électeurs devaient choisir leurs 462 députés. A la fermeture des bureaux de vote, le ministre de l’Intérieur a annoncé un taux de participation de 42,9%, soit presque huit points de plus qu’en 2007.

Le président Abdelaziz Bouteflika qui en est à son troisième mandat a multiplié les appels à aller voter, voyant dans la participation un signe de soutien au régime. Mais un an après l‘échec d’une tentative de soulèvement inspirée par le printemps arabe, les Algériens ne croient guère aux réformes amorcées par le gouvernement.

Alors que le FLN, l’ancien parti unique estime qu’il restera la première force politique, les candidats islamistes modérés étaient donnés favoris. Selon eux, seule une fraude massive serait en mesure de leur voler la victoire. En cas de succès, le président pourrait nommer l’un d’entre eux à la tête du gouvernement, à l’image de ce qui s’est passé au Maroc et en Tunisie.

Les résultats définitifs seront connus dans le courant de la journée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Au Portugal, l'austérité met les enfants en danger