DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce peut-elle éviter de nouvelles élections?


Grèce

La Grèce peut-elle éviter de nouvelles élections?

Les négociations pour la formation d’une coalition en Grèce ont à nouveau échoué. Evangelos Venizelos a rencontré Alexis Tsipras vendredi. Mais le leader de la guauche radicale campe sur ses positions et reste opposé aux mesures d’austérité lié au plan d’aide.

Une réunion de la dernière chance doit avoir lieu aujourd’hui autour du président.

“Qu’est-ce qui va changer si on retourne aux urnes? Rien.” affirme Evangelos Venizelos. “Le temps de la vérité pour tous a sonné. Demain midi, j’informerai le président. Je pense qu‘à ce stade, sous la présidence de Karolos Papoulias, tout le monde peut réfléchir avec plus de maturité et de façon responsable.” espère-t-il.

L’impossibilité à former un gouvernement qui s’accorde à maintenir les mesures exigées par les bailleurs de la Grèce inquiète les marchés. La bourse d’Athènes était en recul de plus de 4% vendredi à la fermeture, avant même l’annonce de l‘échec des négociations.

“Un gouvernement de coalition va émerger, sinon je crains que si nous retournons aux urnes soit le 10 ou le 17 juin, nous aurons certes un gouvernement mais le pays sera détruit d’ici là.” prévoit Constantine Michalos, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Athènes.

C’est donc un weekend crucial pour la Grèce. D’après les sondages, si un nouveau scrutin avait lieu en juin, c’est la gauche radicale anti-austérité qui sortirai vainqueure.

L’Union Européenne a d’ores et déjà menacé que la Grèce pourrait être contrainte de quitter la zone euro si elle ne respecte pas ses engagements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Anders Breivik visé par une chaussure en audience