DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La libération de deux journalistes turcs détenus en Syrie


Syrie

La libération de deux journalistes turcs détenus en Syrie

Adem Özköse et Hamit Coskun sont arrivés ce samedi à Téhéran. Le cameraman indépendant et le reporter du journal Milat ont atterri dans la capitale iranienne après deux mois de détention. Leur libération a été confirmée par le chef de la diplomatie d’Ankara sur les réseaux sociaux, mais deux autres journalistes turcs sont toujours aux mains des autorités syriennes. Le ministre de l’information syrien Adnan Hassan Mahmoud estime de son côté que “la position du gouvernement Erdogan soutient les groupes terroristes et les groupes armés et qu’il leur fournit des centres d’entraînement”. Le double attentat qui a fait 55 morts ce jeudi, à Damas, a été revendiqué par le front Al Nousra dans une vidéo. Un message qui reste à authentifier, alors que les rebelles et le gouvernement se renvoient la responsabilité de ces actes. Aucune preuve ne démontre que le groupuscule islamiste serait bien impliqué dans l’organisation de ces explosions. La tension ne baisse pas, malgré la présence de près de 150 observateurs de l’ONU depuis l’annonce du cessez-le-feu. Une trêve toujours ignorée, puisque ce samedi encore quatre civils ont été abattus par les forces du régime.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : l'opposition unie en vue des législatives