DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: forte explosion suivie d'une fusillade à Alep


Syrie

Syrie: forte explosion suivie d'une fusillade à Alep

Les violences redoublent en Syrie. Outre les manifestations hebdomadaires du vendredi, Alep a été le théâtre d’une violente explosion vendredi soir, suivie d’une fusillade faisant un mort, devant les locaux du parti Baas au pouvoir.

D’après la télévision d’Etat, plus tôt dans la journée, le chauffeur d’un van a été tué avant qu’il ne puisse actionner une bombe de 1200 kilos qu’il transportait.

Selon les aurtorités, le kamikaze était un étranger, étayant ainsi la thèse selon laquelle des combattants d’Al Qaïda seraient infiltrés dans le pays.

Notre correspondant à Damas a rencontré le ministre de l’Information qui s’en prend aux Occidentaux: “Les pays européens ont le même agenda que les Etats-Unis et cela fait longtemps qu’ils en ont après la Syrie.” a-t-il déclaré. “Ils évaluent la situation en Syrie en fonction d’informations fausses diffusées sur internet et via des sites comme Facebook.”

Après le double attentat meurtrier de jeudi à Damas, le cessez-le-feu n’est plus qu’un souvenir. Les observateurs mandatés par l’ONU peinent à faire leur travail. Ce vendredi, un convoi a éssuyé des jets de pierres dans la banlieue de Damas. Depuis un mois, c’est déjà la deuxième attaque contre des observateurs. Mercredi à Deraa, une bombe avait explosé au passage d’un autre convoi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ecoutes téléphoniques en Grande Bretagne : Rebekah Brooks témoigne