DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : des négociations de la dernière chance


Grèce

Grèce : des négociations de la dernière chance

Prendre la tête d’un gouvernement intérimaire de deux ans et surtout maintenir la Grèce dans l’eurozone, voilà ce que propose le leader du parti conservateur Antoni Samaras, qui participe depuis la fin de la matinée à des négociations de la dernière chance aux côtés des leaders de la gauche radicale et du Pasok.

L’enjeu est de taille car une semaine après les législatives qui n’ont permis à aucune formation d’obtenir une majorité suffisante, conservateurs et socialistes veulent à tout prix éviter de nouvelles élections qui pourraient mener le pays à la faillite et à sa sortie de l’euro.

Car selon les sondages, la gauche radicale arriverait en tête en cas de nouveau scrutin avec 20,5% des intentions de vote. Une formation fermement opposée aux mesures d’austérité réclamées par les créanciers européens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Liban : échanges meurtriers entre pros et anti-Assad