DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un nouveau coup porté aux négociations de paix en Afghanistan


Afghanistan

Un nouveau coup porté aux négociations de paix en Afghanistan

Un haut représentant du conseil de paix a été tué ce matin à Kaboul. Maulvi Arsala Rahmani, conseiller du président Hamid Karzai, était devenu un élément clé dans le dialogue instauré avec les rebelles. Il a été ministre sous le régime des talibans. Leur porte-parole a cependant nié toute implication dans cet assassinat. Au cours des 24 dernières heures, six soldats de l’OTAN ont trouvé la mort, dont deux hier, dans la province de Helmand au sud du pays. Deux Britanniques qui ont été pris pour cible par des tireurs habillés en policiers, lors d’une réunion avec les autorités locales près de la base d’Attal. Cette attaque porte à 22 le nombre de membres de l’ISAF tués par les forces afghanes depuis le début de l’année. La troisième phase du transfert de sécurité devrait bientôt intervenir, alors que le pays est déjà à moitié sous contrôle des autorités locales.

Prochain article

monde

Elections en Allemagne: un test avant les législatives