DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après Nicolas Sarkozy, c'est au tour d'Angela Merkel de se faire du souci

Vous lisez:

Après Nicolas Sarkozy, c'est au tour d'Angela Merkel de se faire du souci

Taille du texte Aa Aa

Les conservateurs de la chancelière allemande ont perdu hier le plus important Land du pays : la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le candidat de la CDU, Norbert Röttgen, n’a obtenu qu’un peu plus de 26% des suffrages contre plus de 39% pour sa rivale sociale-démocrate. Un camouflet retentissant dans cette région plus peuplée que les Pays-Bas et plus riche que la Turquie.

Un signe de bon augure à 16 mois des législatives pour les sociaux-démocrates du SPD. Angela Merkel brigue un troisième mandat mais les conséquences de cette débâcle au niveau européen pourraient s’avérer plus importantes que prévu. C’est en tous cas l’opinion de la ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Hannelore Kraft a annoncé une coalition avec les Verts qui ont décroché 11.3% des voix.

L’autre surprise de cette élection vient du Parti des Pirates. Ce jeune mouvement contestataire fait son entrée dans le Parlement régional avec 7,8% des suffrages. Un parti qui est désormais représenté dans quatre Lander allemands.