DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : les ultimes tractations pour former une coalition


Grèce

Grèce : les ultimes tractations pour former une coalition

En Grèce, le président a reçu ce lundi soir les chefs de file de trois partis, avec l’espoir qu’ils se mettent d’accord pour former une coalition. Mais la réunion n’a duré qu’une heure. Chaque leader politique est reparti, sans faire de commentaire. Certaines sources sur place assurent que les discussions se poursuivent néanmoins.

Cette réunion a rassemblé le leader de Nouvelle démocratie (droite) Antonis Samaras, le chef des socialistes (Pasok), Evangelos Venizelos, et le dirigeant du parti de la Gauche démocratique, Fotis Kouvelis. A eux trois, ils disposent d’une courte majorité au Parlement, mais ils n’arrivent pas à s’entendre.

De son côté, le chef de la Gauche radicale, Alexis Tsipras, avait décliné l’invitation à cette réunion cruciale. Il réclamait que tous les partis soient conviés à l’exception de l’extrême-droite.

Faute d’accord pour former une coalition, le président risque d‘être obligé de convoquer de nouvelles élections législatives d’ici à un mois.

Cette crise politique repose essentiellement sur l’acceptation ou non des plans d’austérité exigés par les bailleurs de fond.

Pour sa part, l’Europe rappelle à Athènes la nécessité de respecter ses engagements financiers sous peine d’une sortie de l’Euro.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mahmoud al-Zahar : "Le Hamas doit impérativement gouverner à Gaza, en Cisjordanie, et à Jérusalem"