DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : Syriza ne négociera pas

Vous lisez:

Grèce : Syriza ne négociera pas

Taille du texte Aa Aa

La Grèce reste dans l’impasse après deux jours de négociations infructueuses pour créer un gouvernement de coalition. Arrivé second des législatives, le parti radical de gauche Syriza exige qu’Athènes se “désengage” du plan d’austérité draconien imposé par les bailleurs de fonds, l’Union Européenne et le Fonds monétaire international.

“Nous prendrons nos responsabilités, et la plus grande de nos responsabilités est de ne pas laisser le peuple perdre espoir. La plus grande de nos responsabilités est de ne pas revenir sur nos engagements”, a déclaré hier le chef de file duu mouvement, Alexis Tsipras, lors d’un meeting à Athènes.

En fin de matinée le président grec, Carolos Papoulias, a reçu les dirigeants de la droite, du parti de gauche radical, et les socialistes du Pasok pour tenter de les convaincre de former un gouvernement de coalition. Sans succès. Les discussions doivent reprendre aujourd’hui.

Les créanciers du pays, à commencer par l’Allemagne, ont prévenu que si la Grèce n’honorait pas ses engagements, il faudrait envisager sa sortie de la zone euro.