DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colombie : un ex-ministre de l'Intérieur blessé dans un attentat

Vous lisez:

Colombie : un ex-ministre de l'Intérieur blessé dans un attentat

Taille du texte Aa Aa

En Colombie, cinq personnes ont été tuées et une vingtaine d’autres blessées ce mardi dans un attentat à la bombe, un attentat qui visait l’ancien ministre de l’Intérieur, Fernando Londoño. L’homme a survécu, contrairement à son chauffeur et un de ses gardes du corps. L’explosion s’est produite en fin de matinée dans un quartier animé du nord de la capitale Bogota.

L’attentat n’a pas été revendiqué, mais les autorités soupçonnent les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui mènent une lutte armée depuis près de cinquante ans.

Fernando Londoño a été ministre de l’Intérieur entre 2002 et 2004, au plus fort de la lutte contre les Farc.

Le président Juan Manuel Santos a réagi pour dénoncer très fermement cet attentat. “Soyez absolument sûrs que le gouvernement ne va pas se laisser déstabiliser par des actes terroristes”, a-t-il affirmé. “Nous allons tout faire pour retrouver les coupables, a-t-il ajouté. Le terrorisme ne va pas nous intimider. Au contraire, il nous remplit de courage pour aller de l’avant”.

Quelques heures avant l’explosion, les autorités ont annoncé avoir déjoué un autre attentat. Des explosifs en grande quantité ont été découverts dans une voiture, stationnée devant le siège de la police à Bogota. Là aussi, les dirigeants soupçonnent les Farc d‘être derrière cette tentative d’attentat.