DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle tentative pour trouver une issue à la crise politique grecque

Vous lisez:

Nouvelle tentative pour trouver une issue à la crise politique grecque

Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants des partis se réunissent chez le président Papoulias. Hier soir le chef de l’Etat a lancé l’idée d’un gouvernement technique et de personnalités.

Comme pour tout projet de gouvernement, il doit avoir une majorité d’au moins 151 députés sur les 300 que compte le parlement.

Pour surmonter l’opposition d’Alexis Tsipras, le leader de la gauche radicale Syriza à un tel projet, le président Papoulias a tenté de faire entrer dans les négociations des conservateurs dissidents.

Cette crise grecque inquiète toute l’Europe et notamment l’Allemagne. La chancelière Merkel a tenu hier à rassurer Athènes sur sa place dans la zone euro alors que les déclarations se multiplient sur une sortie imminente à l’image de cet analyste à la bourse de Francfort qui estime que la Grèce n’a plus les capacités suffisantes pour résoudre ses problèmes économiques et qu’un retour à sa monnaie nationale serait préférable.

Les communistes grecs plaident eux pour la sauvegarde du pays et l’arrêt des politiques d’austérité. Ils dénoncent aussi les jeux d’appareils des deux grands partis, la Nouvelle-Démocratie et le Pasok qui ne veulent selon eux que se maintenir au pouvoir coûte que coûte et au mépris du peuple grec.