DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De Sarajevo à Pale, Mladic ne laisse pas indifférent


Bosnie-Herzégovine

De Sarajevo à Pale, Mladic ne laisse pas indifférent

Dans les rues de Sarajevo, personne n’a oublié le terrible siège de la ville et ses 10 000 victimes civiles. Ratko Mladic est accusé d’y avoir joué un rôle décisif. Les habitants de Sarajevo réclament justice.

“Cela ne doit plus jamais arriver, ni ici ni ailleurs dans le monde. La justice doit passer. C’est triste que l’Europe et l’Amérique ou d’autres aient laissé
faire car nous appartenons à l’Europe”.

“Personne n’a pris en compte le nombre d’enfants qui ont été tués à Sarajevo, il y en a eu 1600 sans parler de tout ceux qui ont été blessés. Nous voulons la vérité. Nous ne cherchons pas à nous venger. Nous voulons pardonner, nous le ferons mais nous n’oublierons jamais”, explique cet homme dont la fille de 17 ans a été tuée pendant le siège de Sarajevo.

A Pale, à quatorze kilomètres seulement de Sarajevo, les réactions sont totalement différentes. Cette ville avait été désignée comme capitale des serbes de Bosnie en 1992.

Cet étudiant prend la défense de Ratko Mladic dont il regarde le procès à la télévision : “Ils veulent montrer que seuls les serbes ont commis des crimes durant la guerre de Bosnie Herzégovine. Ils accusent cet homme honorable et ne lui laissent pas la possibilité de se défendre tout seul”.

Le 27 mai 2011, au lendemain de l’arrestation de Mladic, plus de 2000 personnes avaient manifesté dans les rues de Pale pour soutenir l’ex-chef militaire des Serbes de Bosnie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Martha Nussbaum - Prix du Prince des Asturies 2012