DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ratko Mladic muet mais menaçant au premier jour de son procès devant le TPIY

Vous lisez:

Ratko Mladic muet mais menaçant au premier jour de son procès devant le TPIY

Taille du texte Aa Aa

Ratko Mladic “a pris en main le nettoyage ethnique de la Bosnie”. Tels ont été les mots de l’accusation pour le premier jour du procès de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye. Une première journée d’audience pendant laquelle Mladic n’a pas dit un mot, mais ne s’est pas privé de gestes sarcastiques, voir menaçants envers des proches de victimes.

“Il voulait nous faire passer un message, dire qu’il était un roi et il a applaudi. Et puis il a fait le geste qu’il allait nous tuer, mais je lui ai dit depuis les rangs du public peu importe, tu es menotté”, raconte après l’audience Munira Subasic, présidente de l’association des mères de Srebrenica.

Ratko Mladic est poursuivi pour génocides, crimes contre l’humanité et crimes de guerre dans les années 90, notamment pour le massacre de Srebrenica et le siège de Sarajevo. Il plaide non coupable. Son procès pourrait durer trois ans.