DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Annoncé en fanfare, facebook arrive en bourse sur la pointe des pieds


monde

Annoncé en fanfare, facebook arrive en bourse sur la pointe des pieds

Beaucoup de bruit pour pas grand chose. L’introduction en bourse du géant des réseaux sociaux facebook a déçu. L’action a terminé la séance à 38,23 dollars, soit à peine 0.6% au dessus de son cours d’introduction de 38 dollars.

L’arrivée en fanfare de la compagnie de Mark Zuckerberg dans le Nasdaq a donc fait pschitt. Il y a d’abord eu une un léger retard dans le coup d’envoi. Puis l’action s’est rapidement envolée de 12% avant de retomber comme un soufflé.

Aux yeux d’Oliver Roth, trader, “ça va être très difficile pour la direction de répondre aux attentes de tous les investisseurs, simplement parce que l’action Facebook est à présent automatiquement très chère. Le résultat après coup est, de mon point de vue, une grosse déception pour les investisseurs. Mais pour les jours, peut être les semaines qui viennent, facebook va être mis en avant, le prix de l’action va monter encore et encore.”

Plus de 421 millions d’actions avaient été mises sur le marché pour une opération à plus de seize milliards de dollars. Pas de quoi impressionner tout le monde pour autant.

“C’est comme tout, avec le temps ça va vaciller et devenir une action de base comme Coca Cola ou Colgate, quelque chose comme ça”, réagit un New-Yorkais.

Créé il y a huit ans, facebook tire une part importante de ses ressources de la publicité. Les doutes des investisseurs s’expliquent en partie du fait que l’entreprise n’ait pas encore trouvé la bonne alchimie pour s’adapter aux appareils portables, de plus en plus prisés de ses utilisateurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Grèce au coeur de toutes les préoccupations