DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise grecque au menu du sommet du G8 à Camp David


monde

La crise grecque au menu du sommet du G8 à Camp David

Plusieurs dirigeants du G8, réunis à Camp David, se sont prononcés en faveur d’un changement de politique pour résoudre la crise de la dette en Europe. Ils ont plaidé pour une stratégie de relance afin d‘éviter une sortie de la Grèce de la zone euro et une contagion au reste de l‘économie mondiale.

Lors de ce sommet, Barack Obama devrait tenter de pousser l’Europe à favoriser une politique de croissance, la chancelière allemande, Angela Merkel, devrait de son côté continuer à plaider l’austérité. Avant même son arrivée à Camp david le Premier ministre britannique David Cameron avait lui déclaré qu’il maintenait son opposition à la taxe sur les transactions financières soutenue par le Président français François Hollande.

Outre les questions consacrées à la sécurité nucléaire et à la Syrie, c’est donc surtout la crise grecque qui plane sur ce sommet, les participants souhaitant parvenir à maintenir le pays endetté dans la zone euro, comme l’a rappelé José Manuel Barroso, président de la Commission européenne.

“La Grèce fait partie de la famille européenne et du projet européen. Et l’Union européenne, j’en suis sûr, fera tout pour l’assurer. Nous honorons nos engagements envers la Grèce, et attendons des autorités grecques qu’elles assurent que soient remplies les conditions de l’aide financière”,a-t-il dit.

Le programme de ce G8 est chargé, pour peu de résultats à attendre, selon notre envoyé spécial à Thurmont, Stéfan Grobe:

“Il ne faut pas s’attendre à de grandes discussions politiques lors de ce sommet. L’objectif de cette première journée était largement de faire connaissance avec les nouveaux arrivants, Hollande, Monti et Noda. Concernant le sujet du combat contre la crise, c’est Angela Merkel la veteran du sommet, qui se retrouve de plus en plus isolée. La question est donc de savoir combien de temps elle résistera à la pression pour adopter des mesures de stimulation de la croissance.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trois milliards de dollars contre la faim