DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria: La police islamique joue les entremetteuses


Nigéria

Nigeria: La police islamique joue les entremetteuses

Dans la province musulmane de Kano, dans le nord du Nigeria, depuis quelque temps, la police islamique, la Hisbah, arrange et organise des mariages en masse. Il s’agirait, pour favoriser la paix dans cette zone troublée, de donner des foyers stables à des enfants en unissant des mères de famille veuves ou divorcées à des hommes libres.

“Je ne peux que remercier le Seigneur, c’est la volonté de Dieu et je suis heureuse”, dit une femme. L’initiative semble en effet avoir suscité l’intérêt de centaines d’hommes et de femmes dans une région où les mariages organisés sont communs.

La Hisbah assure que tous les participants sont volontaires, pourtant les groupes féministes ont un peu du mal à digérer la mesure. Une militante pour le droit des femmes trouve regrettable que “l’Etat s’immisce dans une question personnelle relative au choix de son partenaire, au fait de savoir si l’on veut où non être marié, au choix de décider de ce que l’on veut faire, quand on veut le faire”.

Les cent premiers couples se sont unis ce mardi, Pour le meilleur et pour le pire. Et si le pire arrivait, ils ne pourraient divorcer qu’avec l’accord de la police religieuse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La crise grecque au menu du sommet du G8 à Camp David