DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

G8 : la Grèce doit rester dans la zone euro

Vous lisez:

G8 : la Grèce doit rester dans la zone euro

Taille du texte Aa Aa

Alors que certains dirigeants européens ont émis ces dernières semaines l’hypothèse d’un retour à la drachme, les dirigeants du g8 l’ont martelé : il faut continuer de soutenir Athènes, asphyxiée par les mesures d’austérité.

Il faut aussi et surtout miser davantage sur la croissance pour relever l’Europe.
Cette ligne, à laquelle s‘étaient ralliés François Hollande et Mario Monti, va à l’encontre de la discipline budgétaire de fer portée par Angela Merkel. Dans ce G8 divisé sur l’Europe, Barack Obama s’est voulu rassembleur :

“La croissance et l’emploi doivent être notre priorité, a-t-il déclaré. Une économie européenne visant la croissance, et stable, est dans l’intérêt de tous, y compris dans l’intérêt des Etats-Unis.”

Le message est clair, les Etats-Unis ont besoin de l’Europe, d’où l’attention portée au nouvel arrivant. Au G8, François Hollande a trouvé un écho à son projet de relance par la croissance.

“Il y a eu cette conclusion d’inscrire la croissance au rendez vous des principales rencontres internationales et européennes des prochains mois”, a déclaré le chef de l’Etat français.

Après 24 heures de discussion à huis-clos, la finale de la Ligue des champions opposant Chelsea au Bayern de Munich a de nouveau attisé les divergences entre les quatre européens du G8. Angela merkel n’a sûrement pas dit son dernier mot.