DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: abstention et désaveu lors du second tour des municipales


Italie

Italie: abstention et désaveu lors du second tour des municipales

Une abstention importante et un désaveu pour les partis politiques traditionnels. C’est ce qui ressort du second tour des élections municipales partielles en Italie. Un scrutin qui s’est achevé ce lundi dans 120 communes.
La grande surprise de ce second tour est la victoire dans la grande ville bourgeoise de Parme d’un candidat de Cinque Stelle, Cinq étoiles, le mouvement de Beppe Grillo, pourfendeur des partis traditionnels.
“En ce moment, les Italiens sentent qu’ils ne peuvent pas faire confiance à la classe politique. Et cela est dû notamment au fait que 20 ans après l’opération “Mains propres”, de nouveaux scandales ont montré que plusieurs partis continuent de gérer d’une façon, disons, pas très transparente, l’argent des contribuables, souligne

le journaliste et analyste politique italien Luigi Spinola. Le climat social est certaiment très tendu.(…)
Ces derniers temps, on a enregistré un niveau de tension grandissant lié à de possibles épisodes de terrorisme de la part de groupes qui voudraient exploiter cette situation. (…) Il est donc évident qu’au-delà des effets sur la stabilité politique de ce gouvernement et de la volonté de ces partis en crise de continuer à soutenir des mesures impopulaires, un nouveau problème se présente: celui concernant la sécurité et la stabilité de la société italienne.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Otan tente de garantir un avenir sûr à l'Afghanistan après 2014