DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Opel : l'usine Bochum en sursis ?


entreprises

Opel : l'usine Bochum en sursis ?

La filiale du constructeur automobile américain General Motors, l’allemand Opel, traverse de
graves difficultés financières, et l’existence de l’usine de Bochum, une des quatre usines Opel en Allemagne est fortement menacée. Fin juin, le patron d’Opel présentera un plan stratégique pour remédier aux surcapacités de production du constructeur.

“La direction joue la montre, affirme Christoph Schweizer, syndicaliste Opel à Bochum. Ils ont dit que tous les sites importants de production seront transférés et ça c’est la fin pour Bochum. Les travailleurs devront alors se poser une question simple : l’usine va-t-elle continuer à exister ou devra-t-on se battre pour ça ?”

Jeudi dernier Opel a annoncé qu’il produirait l’Astra compacte, son modèle phare, uniquement en Angleterre et en Pologne à partir de 2015, alors qu’elle est actuellement assemblée à Russelsheim en Allemagne. La survie de Bochum qui emploie plus de 3.000 personnes serait très aléatoire si la direction décidait par exemple de transférer la production du monospace Zafira vers une autre usine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Facebook : le prix de l'action grimpe à deux jours de l'introduction