DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Polanski raconté par Polanski


Culture

Polanski raconté par Polanski

Cette année, le célèbre artiste franco-polonais Roman Polanski arrive à Cannes non dans son rôle habituel de metteur en scène participant à la compétition du prestigieux festival mais en tant qu’acteur principal du film dont il est l’unique héros.

Le documentaire intitulé « Roman Polanski : A Film Memoir », et signé Laurent Bouzereau, a été montré à Cannes jeudi dernier en séance spéciale, hors compétition.

Roman Polanski, cet habitué de la Croisette se prête au jeu de l’interview qu’il donne à son ami de longue date, le producteur Andrew Braunsberg. Cela se passe dans son chalet suisse de Gstaad où il fut assigné à résidence en 2009, en raison d’une affaire de mœurs concernant une mineur et remontant à 1977. Durant un échange très personnel Polanski, aujourd’hui âgé de 78 ans, fait pour la première fois le bilan de son passé, en en racontant les moments les plus heureux et les plus tragiques.

L’auteur du « Pianiste » évoque son enfance dans le ghetto juif de Cracovie, la déportation de ses parents, l’assassinat de son épouse Sharon Tate à Hollywood… Tout au long de cette conversation intime, Polanski fait resurgir l’image des lieux, gens et expériences qui ne sont plus et qui tous ont contribué à ce qu’il est aujourd’hui.

Cet émouvant portrait, ou plutôt autoportrait, n’est pas seulement un témoignage unique sur la vie mouvementée du cinéaste. C’est aussi un documentaire qui revient sur sa brillante carrière de réalisateur. Les deux faces de sa vie s’entrecroisent et s’enrichissent d’ailleurs mutuellement.

Jugé hagiographique et complaisant par certains, émouvant et sincère par d’autres, ce film reste un éclairage important sur la carrière et la personnalité fascinante d’un des plus grands réalisateurs contemporains.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Eurovision : la grande conspiration

monde

Eurovision : la grande conspiration