DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Liban dans la spirale du conflit syrien

Vous lisez:

Le Liban dans la spirale du conflit syrien

Taille du texte Aa Aa

Un groupe de treize libanais de confession chiite a été kidnappé par des rebelles dans la province d’Alep, dans le nord de la Syrie alors qu’ils revenaient dans leur pays après un pèlerinage en Iran selon l’agence officielle libanaise. Leurs familles ont protesté en bloquant des routes et en brûlant des pneus.

L’armée syrienne libre déclare n’avoir aucun lien avec cet enlèvement selon des chaînes arabes.

Hassan Nasrallah, le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah a immédiatement appelé ses compatriotes au calme. Soutien au régime de Damas, il a précisé que des contacts ont été pris avec la Syrie et avec d’autres parties pour régler cette affaire de manière pacifique.

“Personne ne devrait couper les routes. Nous disons honnêtement qu’aucune partie ne doit en profiter pour utiliser ce cas humanitaire de personnes enlevées pour tenter d’entraîner le pays dans une situation qui n’a rien à voir avec ce cas notamment en remuant des problèmes avec l’armée libanaise et les forces de sécurité”.

Les forces syriennes affirment avoir lancé une opération dans le secteur d’Alep où a eu
lieu les enlèvements.