DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le président intérimaire du Mali frappé par des manifestants


Mali

Le président intérimaire du Mali frappé par des manifestants

Le président intérimaire du Mali brièvement hospitalisé après avoir été frappé par des manifestants. Diocounda Traoré a été attaqué dans l’enceinte du palais présidentiel. Les assaillants, qui soutiennent les putschistes, exigent la démission immédiate de celui qui a été désigné dimanche chef de la transition pour un an.

“Tant que Diocunda n’a pas démissioné, on reste là (…) Même s’il faut mourir, on est prêt à sacrifier nos âmes. On ne partira pas d’ici” hurle Mamadou Sidibe, étudiant et favorable aux auteurs du coup d’Etat.

Le Capitaine Sanogo a finalement signé ce week-end un accord avec les médiateurs ouest-africains pour une transition du pouvoir. Un pacte qui permet au chef de file du coup d’Etat du 22 mars de bénéficier du statut d’ancien chef de l’Etat. L’homme hérite notamment d’un salaire à vie. Inacceptable pour ses supporters qui refusent de voir les putschistes quitter le pouvoir, quel qu’en soit le prix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique contre-attaque au Yémen