DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : de lourdes amendes pour empêcher les manifestations "illégales"

Vous lisez:

Russie : de lourdes amendes pour empêcher les manifestations "illégales"

Taille du texte Aa Aa

Dissuader par des amendes exorbitantes les Russes de manifester sans autorisation. C’est la nouvelle politique du chef du Kremlin, qui vient de former son nouveau gouvernement. Alors que Vladimir Poutine a nommé ce mardi des alliés et anciens ministres à l’administration présidentielle, la police a arrêté des opposants protestant contre un projet de loi controversé. Celui d’imposer des amendes de plus de 500 000 roubles, soit 12.500, euros aux “participants actifs” ou organisateurs de manifestations non autorisées.

“Ceux qui sont au pouvoir ont donné un message direct, estime le dirigeant du parti d’opposition Yabloko, Sergei Mitrokhin, à savoir : asseyez-vous et taisez-vous! Vous vivez peut-être dans la pauvreté et nous allons vous condamner à vie à la pauvreté avec notre politique économique et budgétaire.”

Sofia Rusova, une activiste de Yabloko, va plus loin en affirmant que ces amendes conduiront “directement les gens à choisir entre sortir pour mener une sorte de rébellion armée ou simplement rester assis à la maison”.

Le projet de loi, examiné ce mardi, devait l‘être initialement vendredi dernier à la Douma, à la chambre basse du parlement. Le parti de Vladimir Poutine y est largement majoritaire après sa victoire aux élections législatives de décembre. Une victoire obtenue, selon l’opposition, au prix de fraudes massives.

Avec AFP