DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séisme en Italie : Mario Monti hué lors de sa visite aux sinistrés


Italie

Séisme en Italie : Mario Monti hué lors de sa visite aux sinistrés

Le Premier ministre italien s’est rendu ce mardi matin en Emilie-Romagne pour exprimer la solidarité du gouvernement auprès des sinistrés, deux jours après le tremblement de terre qui a provoqué la mort de sept personnes et d’immenses dégâts. Une visite qu’une dizaine d’habitants n’ont pas vu d’un bon oeil à Sant’Agostino. “Honte à vous, voleurs”, a lancé une Italienne.

“Monti est venu ici, a regardé deux tentes, a fait le tour du camp pour ne pas salir ses jolies chaussures et ensuite il est parti, ajoute un autre sinistré qui a passé la nuit sous une tente. Il aura un déjeuner agréable dans un beau restaurant à Modène où ils vont dépenser 200, 300 euros pour chacun de ces cinquante clowns tandis que nous sommes ici sans avoir entendu quoi que ce soit, pas même une salutation, un merci. C’est ça le gouvernement italien.”

“Pensez-vous que ça change quoi que ce soit? souligne un autre Italien. (…) Je suis allé à l’usine ce matin pour savoir ce qu’il en est de mon travail. Ils ont dit que je devrais peut-être rester treize semaines à la maison. Savez-vous ce que cela signifie? Payer le loyer et nourrir une famille? Est-ce-que quelque chose a changé pour lui? Il rentre à la maison avec son costume. Nous nous restons ici. “

Le gouvernement de Mario Monti a décrété l‘état de catastrophe naturelle dans cette zone. Le séisme a entraîné plusieurs centaines de millions d’euros de dégâts dans l’industrie de cette région très dynamique, selon l’organisation patronale Confindustria. D’après elle, 200 entreprises ont été durement touchées et au moins 2000 salariés vont se retrouver au chômage technique ces prochaines semaines. Le syndicat CGIL avance, lui, le chiffre de 5000 salariés.

Dans la zone la plus touchée, près de Finale Emilia, les locaux ou hangars d’une entreprise sur quatre ont été endommagés.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un accord bientôt signé entre Téhéran et le Groupe des Six sur le nucléaire