DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : l'empoisonnement contre l'éducation


Afghanistan

Afghanistan : l'empoisonnement contre l'éducation

Plus de 120 écolières et trois enseignantes ont été empoisonnées, probablement par des taliban, en Afghanistan. Une poudre toxique a en effet été répandue dans leurs salles de classe à Talikan dans la province de Takhar, une action destinée à protester contre l‘éducation dispensée aux femmes.

“On a vu que l’une des étudiantes avait perdu conscience, témoigne une jeune fille, on nous a dit de ne pas boire l’eau mais c‘était trop tard, on en avait déjà bu,et on a perdu conscience aussi”.

En avril, 150 écolières ont été empoisonnées,
également dans la province de Takhar, par une eau qui avait été contaminée. Au total plus de 500 écoles dans tout le pays ont été perturbées ou carrément fermées par les insurgés islamistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Zone euro : la France serait le pays le plus exposé à une sortie de la Grèce