DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les femmes du groupe de pélerins enlevés en Syrie de retour à Beyrouth

Vous lisez:

Les femmes du groupe de pélerins enlevés en Syrie de retour à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs Libanaises, enlevées quelques heures plus tôt en Syrie, ont pû rejoindre Beyrouth ce matin. Ces femmes faisaient partie d’un groupe de pélerins chiites, kidnappé dans la région d’Alep, alors qu’il revenait d’un pélerinage en Iran.
Qui est derrière cet enlèvement ? L’Armée syrienne libre, montrée du doigt par le régime, nie toute implication. Anaam était dans le groupe des otages, elle raconte : “Des hommes dans une voiture blanche nous ont arrêtés, menacés avec leurs armes puis ils ont grimpé dans les bus. D’abord ils nous ont sortis en disant qu’ils allaient nous protéger des bombardements, alors que c‘était pour kidnapper les hommes. Ils disaient appartenir à l’Armée syrienne libre et qu’ils voulaient nous sauver des bombardements.”

Pour l’Armée syrienne libre, c’est une manoeuvre du régime syrien, qui veut semer le chaos. Le résultat ne s’est pas fait attendre avec des violences à Beyrouth hier soir. Violence dans le sud de la ville, dans les quartiers chiites d’où sont originaires les Libanais enlevés.