DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : Un pays divisé


Le bureau de Bruxelles

Mali : Un pays divisé

22 mars 2012. Une junte militaire renverse le président du Mali, Amadou Toumani Touré. Ce coup d‘état devoile la fragilité d’un pays consideré jusqu‘à maintenant comme stable.
Trois forces armées rivales se partagent desormais le territoire: les rebels, l’armée régulière fidèle au président sortant et les sécessionnistes Touareg dans le nord du pays.

Des sécessionnistes qui entredientraient des relations des plus en plus etroites avec les terroristes d’Al Quaida, selon les services de renseignements occidentaux.

Cette instabilité politique aggrave la crise humanitaire déjà présente. Dans toute la région du Sahel, la sécheresse sévit. Selon le Programme alimentaire mondial, au mois de mai 160 000 personnes avaient déjà fuit le Mali, se refugiant dans les pays voisins.

Dans cette période difficile l’Europe tient à soutenir le Mali, comme le souligne la commissaire européenne à l’aide humanitaire.

Kristalina Georgieva :
“Nous avons déja mobilisé plus de 288 millions d’euros pour le Sahel. Et en ce qui concerne les réfugiés fuyant l’insécurité au Mali, nous fournissons spécifiquement 9 millions d’euros en plus.”

Amadou et Mariam, chanteurs maliens, sont ambassadeurs du Programme alimentaire mondial. Ils travaillent main dans la main avec la Commission européenne pour sensibiliser l’opinion publique sur la catastrophe du Sahel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les banques européennes devront revoir à la hausse leurs fonds propres