DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Parlement européen condamne l'homophobie en Europe


Ukraine

Le Parlement européen condamne l'homophobie en Europe

Haro contre l’homophobie en Europe.

A Strasbourg, le Parlement européen a vivement condamné jeudi les différentes lois qui pénalisent l’homosexualité.
Dans la ligne de mire des parlementaires: la Lituanie, la Lettonie, la Hongrie ainsi que la Russie, l’Ukraine et la Moldavie.

Les trois pays d’Europe de l’Est font l’objet de vives critiques. En cause: des lois visant à interdire “la propagande homosexuelle”. Une formule très floue qui selon les interprétations peut signifier bannir les oeuvres de Sapho ou d’Oscar Wilde ou interdire aux homosexuels de se tenir par la main.

“Nous avons besoin d’ouverture d’esprit et d‘éducation explique Juris Lavrikov, de l’International Lesbian and Gay Association. Les lois, quelle que soit leur importance, ne sont qu’un élément parmi d’autres pour former l’opinion. Mais parler librement, voilà ce qui est important et ces lois en Moldavie, en Ukraine et en Russie sont très dangereuses justement parce qu’elles empêchent le débat. “

En Europe de l’Est, les attaques contre les homosexuels, les interdictions de manifester ou les arrestations pendant les gayprides sont presque devenues banales. Les lois rendent la situation encore plus difficile.
En Russie, le Parlement souhaite punir toute forme de “propagande homosexuelle” avec de lourdes amendes. Une loi qui pourrait entraver les protestations sociales mais qui va surtout enfermer les homosexuels dans un ghetto souligne cet activiste russe du mouvement gay et lesbienne :
“Dans le monde du travail, la plupart du temps, il nous est impossible de dire qui nous sommes vraiment. On risque d‘être licenciés, d‘être l’objet de quolibets ou bien d‘être détestés. C’est un vrai problème de société. Les gays, lesbiennes et les transexuels subissent beaucoup trop de violences physiques et verbales”.

Les députés à l’origine de ces lois affirment qu’ils ne cherchent qu‘à protéger les mineurs, les valeurs traditionnelles et à combattre la baisse de la natalité.

L’Union européenne appelle elle les 27 à faire preuve d’exemplarité dans leur lutte contre les discriminations sexuelles. Et pour la première fois, encourage les Etats-membres qui ne l’ont pas encore fait, à légaliser les unions entre personnes du même sexe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Allemagne adopte une loi pour augmenter le nombre de donneurs d'organe