DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle égyptienne : Vers un duel au second tour entre islamistes et militaires


Egypte

Présidentielle égyptienne : Vers un duel au second tour entre islamistes et militaires

En Egypte, les Frères musulmans étaient déjà arrivés largement en tête lors des législatives en janvier, ils pourraient maintenant voir leur candidat devenir le nouveau Président.

Selon des résultats préliminaires annoncés par la puissante confrérie islamiste, le second tour pourrait opposer Mohammed Morsi, à Ahmad Chafik, un symbole du régime du président déchu Hosni Moubarak.

“Honnêtement, je ne voulais pas que Morsi gagne au premier tour. Je voulais que ce soit l’ancien Premier ministre Ahmed Shafiq de telle sorte que le pouvoir ne soit pas entre les mains d’un seul parti, pas seulement entre celles des frères musulmans. Ils ne sont pas bien. Il faut assurer un pluralisme”, dit un homme interrogé dans les rues du Caire.

Si les détracteurs de Mohammed Morsi le considèrent comme soumis aux Frères musulmans et leur vision islamique très conservatrice, ceux de Ahmad Chafik lui reprochent de représenter l’ancien régime et l’armée. Pour les partisans de la révolution, une éventuelle victoire de Chafik signifierait la mort de leurs idéaux.

“Une nouvelle révolution va éclater avec de nouvelles victimes, nous ne voulons pas de Chafiq”, crie une femme lors d’une manifestation ce vendredi au Caire.

Dimanche la Commission électorale annoncera les résultats officiels. Le second tour de cette première élection présidentielle depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011 est prévu les 16 et 17 juin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : manifestation contre le projet de loi sur le statut de la langue russe