DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une fable d'animation macabre présentée à Cannes

Vous lisez:

Une fable d'animation macabre présentée à Cannes

Taille du texte Aa Aa

Au festival de Cannes, le réalisateur Patrice Leconte présente son premier film d’animation en sélection officielle. Notre correspondant a pu le rencontrer. Il lui a parlé de son film, “Le Magasin des Suicides”, une sorte de fable cynique sur un monde désenchanté.

Un couple tient une échoppe fournissant tous les instruments nécessaires, comme on dit, “pour ne pas se rater”…mais l’arrivée d’un enfant va venir tout bousculer dans cet univers macabre.

“L’accroche du film qui est marqué sur les affiches – je trouve ça très drôle – c’est: Vous avez rater votre vie, réussissez votre mort.” confie le réalisateur. “Ce n’est pas du tout une apologie du suicide ni une moquerie” précise-t-il.“C’est simplement un état des choses. Une société en crise des gens qui n’ont plus le goût à rien et puis là-dedans un petit bonhomme, le petit Alan qui a huit ans, qui va fairedérailler toute cette tristesse pour redonner aux gens le goût de vivre. Donc, c’est une fable, une fable moderne mais terriblement ancrée dans notre société, c’est ça qui me plaît.”

Patrice Leconte a déjà réalisé près de trente films, dont “Les Bronzés”, “Ridicule” ou encore “La fille sur le pont”. Mais c’est son tout premier film d’animation. Il s’agit d’un travail totalement différent: ici, la direction des acteurs laisse la place à un travail minutieux de découpage.