DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cannes : Michael Haneke entre dans le club restreint des doubles palmés


cinema

Cannes : Michael Haneke entre dans le club restreint des doubles palmés

En partenariat avec

Michael Haneke a reçu ce week-end sa deuxième Palme d’Or à Cannes. Il rejoint ainsi un club très fermé auquel seul six autres personnes adhèrent…

Le réalisateur autrichien a été récompensé au 65è Festival pour son film Amour, chronique sur la vie et la vieillesse. Un film servi par des acteurs remarquables.

Le président du jury , Nanni Moretti, a tenu à souligner leur “contribution fondamentale” au film.

Michael Haneke :
“Je suis très heureux de n‘être pas seul ici sur cette scène, d‘être là avec mes acteurs qui sont mes amis. Pour être moins intimidé par cette salle. Je remercie beaucoup le jury”.

Jean-Louis Trintignant campe Georges, un vieil homme toujours très amoureux, attentionné et totalement dévoué à Anne, son épouse qui s’en va peu à peu. Cette dernière est jouée par Emmanuelle Riva. Les deux acteurs ont plus de 80 ans.

Le Grand Prix a été attribué à Matteo Garrone pour son film Reality,s on deuxième Grand Prix après Gommorra en 2008.
Le réalisateur italien s’est confié au micro d’euronews…

Matteo Garrone :
“Ma principale référence reste le cinéma italien. Dans un certain sens, le film est proche des vieilles comédies italienne, mais je dois être honnête, ce film qui a commencé comme une comédie, a pris très vite une tournure plus sombre”.

Reality est une sorte de fable moderne sur la célébrité et la télévision au travers d’un père de famille qui s’inscrit à un jeu de télé-réalité.

Carlos Reygadas a reçu le prix de la mise en scène pour “Post Tenebras Lux”.

Wolfgang Spindler, euronews
“Comment avez vous eu l’idée de faire ce film, quel a été le plus grand défi pour le faire”.

Carlos Reygadas :
“Je ne réfléchis pas en terme de défis. Je veux juste partager mon point de vue, et je ne parle pas d’un point de vue intellectuel, juste mes sentiments. Comme lorsque vous êtes dans un bar avec un ami, à boire une bière et qu’il vous demande comment ça va. Voilà ce que j’essaye de faire”.

“Post Tenebras Lux” suit une famille de citadins qui s’est installée à la campagne, dans une nature forte et perpétuellement en rage. Un film qui n’a pas fait l’unanimité sur la Croisette.

Le jury s’est prononcé pour un double prix d’interprétation féminine pour le duo d’actrices d’au-delà des collines Cosmina Stratan et Cristina Flutur.
Leur réalisateur Cristian Mungiu a reçu de son côté le prix du scénario.

Le film inspiré d’un fait divers suit le destin tragique d’une jeune femme dans un monastère roumain qui trouva la mort après une séance d’exorcisme.

Le Prix d’interprétation masculine a été remis à Mads Mikkelsen pour son rôle dans la Chasse de Thomas Vinterberg.

Mads, Mikkelsen :
“Je suis seulement bon quand le film est bon film. Et cette fois le film était fantastiques…”

Le réalisateur danois Thomas Vinterberg parle dans “La Chasse” de mise à mort sociale alors que son héros est accusé d’abus sexuels sur une fillette.

Enfin le prix du Jury revient à Ken Loach pour la Part des Anges.

Ken Loach :
“Pour faire un bon film, il faut avoir une bonne équipe. C’est comme au football, un entraîneur n’est rien sans de bons joueurs”.

Cette fois, Ken Loach s’est essayé à la comédie.
“La part des anges” désigne la partie d’un alcool mis en fût qui disparaît par évaporation. Cette fable sur le whisky a été tournée à Glasgow en Ecosse. On suit Robbie, un jeune père dont le passé de délinquant lui colle à la peau.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

Brandon Cronenberg, digne héritier de son père