DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Devenez chef d'orchestre virtuel grâce Musée des Sciences de Londres

Vous lisez:

Devenez chef d'orchestre virtuel grâce Musée des Sciences de Londres

Taille du texte Aa Aa

Vous êtes vous déjà demandé ce que cela fait de conduire un orchestre de 132 personnes ?
Le Musée des Sciences de Londres vous en offre un petit aperçu avec sa nouvelle installation numérique nommée, l’univers des sons.

L’installation utilise un kinect, un système de détection de mouvement développé par Microsoft pour sa Xbox 360.
Si vous levez la main gauche, l’orchestre joue plus fort, accélerez ou réduisez le tempo avec vote main droite.
Si vous vous trompez, l’orchestre s’arrête et le public tousse poliment.

David Whelton, directeur du musée des Sciences :
“Vous commencez la visite avec la salle du premier violon et des second violons, puis les instruments à vents, puis les cordes frottées – violoncelles et contrebasses– puis il y a les cuivres et enfin vous finissez avec les percussions. Cette dernière alle est plutôt amusante parce que vous pouvez jouer la même partition que les professionnels sont en train d’interprêter.”

Kevin Hathway est le principal percussioniste de l’orchestre philarmonique et il enseigne à des enfants londoniens la base des percussions.

Les organisteurs espèrent que les écrans tactiles, les systèmes d’interaction et le système de projection style planétarium permet de parfaitement rendre l’expérience d’un orchestre au grand complet.

Kevin Hathway :
“Ce qui est merveilleux pour les enfants qui découvrent cette exposition, c’est de voir le professionnalisme sur un écran, de voir des instruments joués de manière professionnelle.
Il y a quelques années, quand on allait dans une école on ouvrait les placards et les instruments de musique tombaient des étagères…”

Trente sept caméras ont filmé l’orchestre. Il est possible de zoomer sur chaque section, ou même sur un musicien en particulier, pour pouvoir détacher un son de l’entière mélodie.

Il est aussi possible de d’enregistrer sa performance de chef d’orchestre et de la revoir ensuite sur internet.

L’Univers des Sons à découvrir à Londres au Musée des Sciences jusqu’au 8 juillet.