DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Houla : le conseil de sécurité de l'ONU condamne Damas


Syrie

Houla : le conseil de sécurité de l'ONU condamne Damas

Le massacre commis à Houla continue de susciter de vives réactions, dans certaines villes syriennes, mais aussi au niveau international. Ce dimanche, c’est le conseil de sécurité de l’ONU qui a condamné le régime de Bachar Al-Assad, dans une déclaration adoptée à l’unanimité, y compris la Russie.

Alexander Pankin, un des représentants russes à l’ONU, fait part de sa préoccupation par rapport à ces derniers événements à Houla. Mais il estime qu’une enquête s’impose avant toute décision de la part du conseil de sécurité. Cela dit, il reconnaît que “les preuves apportées par le chef de la mission d’observation témoignent d’une utilisation de tanks et d’armes lourdes”.

D’après l’ONU, au moins 108 personnes ont été tuées dans ce massacre, dont de nombreux enfants.
Ce dimanche, les bombardements de l’armée ont touché la ville de Hama. L’opposition syrienne parle d’une trentaine de morts.

C’est dans ce contexte que l‘émissaire des Nations Unies et la Ligue arabe est attendu ce lundi à Damas. Kofi Annan va tenter une nouvelle fois de plaider pour un arrêt des violences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Christine Lagarde conspuée en Grèce, critiquée en France