DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Egypte face à un choix cornélien

Vous lisez:

L'Egypte face à un choix cornélien

Taille du texte Aa Aa

Choisir entre l’islamiste Mohamed Morsi, ou l’ancien du régime Ahmed Chafik, c’est pour de nombreux électeurs égyptiens comme choisir entre la peste et le choléra. Ces deux hommes se feront face au second tour de la présidentielle. Au premier tour, Morsi, le candidat des Frères musulmans, et Chafik, le dernier Premier ministre de Moubarak, ont chacun séduit 5 millions d‘électeurs, mais pour les militants pro-démocratie laïques, aucun des deux n’est satisfaisant. Signe du malaise, 46% des Egyptiens seulement se sont déplacés pour ces premières présidentielles historiques.

15 mois après la chute de Moubarak, le plus grand pays arabe se méfie tout autant de l’instauration d’un régime islamique que d’un retour d’un Etat autocrate soutenu par l’armée. Avec le report des voix, le candidat des Frères musulmans est donné favori les 16 et 17 juin. Son rival devrait compter sur les voix des chrétiens, les Coptes représentent 8 à 10% de la population. Chafik a fait campagne sur un retour à la stabilité, seule chose sur laquelle les Egyptiens sont d’accord…