DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lavrov sur la Syrie : "ne nous trompons pas d'objectif"

Vous lisez:

Lavrov sur la Syrie : "ne nous trompons pas d'objectif"

Taille du texte Aa Aa

La Russie veut que les pays occidentaux cessent de viser un changement de régime en Syrie. Après un weekend sanglant et et une nouvelle condamnation des Nations Unies, autorités britanniques et russes se rencontraient aujourd’hui à Moscou.

William Hague, ministre britannique des Affaires Etrangères :

“Cela fait partie du système de fonctionnement du régime Assad, je crois, de commettre des atrocités et d’essayer ensuite de les imputer à d’autres gens. Il faut donc que nous soyons particulièrement vigilants par rapport à cela, aussi difficile qu’il soit de déterminer ce qu’il s’est passé lors de chaque incident”.

Mais pour Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires Etrangères, les Occidentaux se trompent d’objectif :

“Il est très important que les joueurs extérieurs jouent le même jeu, un jeu visant à la mise en oeuvre du plan Annan, pas au changement de régime. Il faut choisir nos priorités. Que voulons-nous ? Remplir des objectifs politiques ou sauver des vies ? Voilà la question”.

Pour Moscou, c’est le plan Annan qu’il faut soutenir. Le médiateur de l’ONU a déclaré une trêve pourtant largement inefficace entre l’armée syrienne et les rebelles. Kofi Annan doit rencontrer Bachar el-Assad dans la journée à Damas.

Au moins 108 personnes ont été tuées dans des bombardements à Houla samedi, et à Hama hier, 34 personnes ont été tuées dans une nouvelle offensive de l’armée syrienne.