DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale du "Vatileaks" : le Saint-Siège calme le jeu


Vatican

Scandale du "Vatileaks" : le Saint-Siège calme le jeu

Le Vatican revient à la charge dans l’affaire du “Vatileaks”, du nom de ce scandale de fuites de documents secrets qui met à mal ce petit Etat depuis 4 mois.

Lundi, Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, a catégoriquement démenti les rumeurs selon lesquelles un cardinal pourrait figurer parmi les taupes, comme le laissent entendre certains journaux italiens.

La presse est convaincue que Paolo Gabriele ne jouerait dans cette affaire que le rôle de simple exécutant. Le majordome personnel de Benoît XVI a été arrêté mercredi pour le vol de documents sensibles retrouvés à son domicile. Et pour la plupart des médias, difficile d’imaginer que cet homme, qui a toujours fait preuve d’un attachement sans borne au pape, ait put être en mesure d’organiser seul la fuite de documents aussi délicats. Selon eux, pas moins d’une vingtaine de personnes auraient fait sortir certaines de ces pièces à l’extérieur du Vatican.

Des documents classés confidentiels qui évoquent entre autres la situation fiscale de l’Eglise et certains scandales, comme celui de pédophilie.

Prochain article

monde

Lavrov sur la Syrie : "ne nous trompons pas d'objectif"